Organisation, objectifs et plan d'études

Mots clés: Cadre législatif pour la pédagogie spécialisée / Structures de jour extrafamiliales

En Suisse, la formation scolaire adéquate des enfants et adolescents à besoins éducatifs particuliers et avec handicap est inscrite dans la loi. Depuis 2008, la pédagogie spécialisée est une tâche exclusive des cantons. Cela signifie que la compétence pour tous les aspects professionnels, législatifs et financiers de l'enseignement spécialisé est du ressort des cantons. Cette nouvelle répartition des tâches oblige chaque canton à définir dans un concept de pédagogie spécialisée son offre et les mesures de pédagogie spécialisée. Les formes suivantes d'enseignement spécialisé sont offertes dans les cantons:

Formes d'enseignement spécialisé

  • Éducation précoce spécialisée

    L'éducation précoce spécialisée est destinée aux enfants ayant un handicap, présentant un retard du développement ou dont le développement est limité ou compromis. Ils peuvent bénéficier de mesures de soutien dans leur contexte familial de leur naissance jusqu'au plus tard deux ans après l'entrée en scolarité.

  • Scolarisation intégrative

    La scolarisation intégrative consiste en l'intégration à temps plein ou à temps partiel de l'enfant ou du jeune dans une classe de l'école ordinaire
    - par l'usage des mesures de pédagogie spécialisée offertes dans l'établissement scolaire et/ou
    - par l'attribution de mesures renforcées sur la base de la procédure d'évaluation standardisée (enseignement spécialisé intégratif).

  • Classes spéciales

    Les classes spéciales accueillent en effectif réduit des élèves dont le développement et le suivi à l'école ordinaire sont considérés comme menacés en raison de leurs difficultés (ex.: troubles du comportement, difficultés d'apprentissage). Elles représentent une forme de scolarisation à mi-chemin entre les écoles ordinaires et les écoles spécialisées. Les classes spéciales n'existent cependant que dans quelques cantons.

  • École spécialisée

    Une école spécialisée fait partie de la scolarité obligatoire et elle est spécialisée pour des formes spécifiques de handicap ou des difficultés spécifiques d'apprentissage ou de comportement. L'école spécialisée accueille exclusivement des enfants et des jeunes qui, sur la base de la procédure d'évaluation standardisée, bénéficient d'un droit à des mesures renforcées. Elle fait l'objet d'une reconnaissance formelle par l'autorité cantonale. Elle peut être combinée avec une offre de prise en charge à caractère résidentiel ou de prise en charge en structures de jour.

  • Offres pédago-thérapeutiques telles que logopédie et psychomotricité

    Dans le cadre de la logopédie sont diagnostiqués et traités des difficultés de la langue parlée et écrite, des problèmes de communication, de flux langagier et vocaux. La psychomotricité s'occupe de l'interaction entre les domaines de développement de la perception, des sentiments, de la pensée, du mouvement et du comportement, ainsi que de leur expression sur le plan corporel. Dans le cadre de ces deux offres pédago-thérapeutiques, les mesures thérapeutiques nécessaires sont planifiées, appliquées et évaluées.

Objectifs d'apprentissage et exigences

Les objectifs d'apprentissage et les exigences pour les enfants et jeunes à besoins éducatifs particuliers sont adaptés individuellement aux capacités des élèves concernés. Ils dépendent essentiellement du type de handicap. Une déficience sensorielle ou physique n'implique pas a priori de limitation de l'apprentissage cognitif. Dans un tel cas, des moyens d'enseignement spéciaux et des aides sont à disposition afin d'atteindre les exigences et les objectifs de l'école ordinaire.

Dans un autre cas, où la limitation du développement et de la capacité d'apprentissage d'un élève ne permet pas de s'orienter d'après les plans d'études de l'école ordinaire, les objectifs d'apprentissage fixés visent surtout à la plus grande autonomie et à la meilleure intégration sociale possible.

Dans les deux cas, les objectifs d'apprentissage visent à atteindre, pour chaque enfant, le meilleur équilibre possible entre le développement maximal du potentiel (au niveau cognitif et en général) de l'enfant ou du jeune et son épanouissement personnel. Chaque type de scolarisation (en école spécialisée ou scolarisation intégrative) tend vers cet équilibre.

Les contenus et objectifs d'apprentissage - voire de développement - sont de plus en plus souvent consignés dans des projets éducatifs individualisés (PEI) élaborés par l'équipe interdisciplinaire des professionnel-le-s qui gravitent autour de l'enfant ou de l'adolescent. Ce mode de fonctionnement nécessite une bonne coordination et une bonne collaboration entre les différent-e-s intervenant-e-s qui se concertent à échéance régulière pour réévaluer et réajuster les objectifs.

Évaluation des élèves

Le mode d'évaluation privilégié en pédagogie spécialisée est l'évaluation continue et formative, qui permet un compte rendu régulier aux élèves et aux parents. L'évolution de l'enfant ou de l'adolescent est décrite dans un rapport d'évaluation en fin de période ou en fin d'année scolaire. Les examens de fin d'année et les bulletins de notes sont plutôt rares.

Les élèves intégrés à l'école ordinaire et qui suivent le plan d'étude ordinaire sont évalués comme les autres élèves. Ceux qui sont en situation de handicap peuvent demander des mesures de compensation des désavantages (par ex. prolongation du temps accordé pour passer un examen; accompagnement par une tierce personne [par ex., dans le cas d’une personne déficiente auditive, un ou une interprète de la langue des signes durant un examen oral]; adaptation des supports ou formes d’examen.).

Cette page en: Deutsch Italiano Rumantsch English

Dernière actualisation de cette page: 28.09.2018

Job