Pédagogie spécialisée

Mots clés: Cadre législatif pour la pédagogie spécialisée / Données statistiques de l'enseignement spécialisé

La pédagogie spécialisée concerne les enfants et adolescents avec des besoins d’apprentissage spécifique. Les enfants et les jeunes ayant des besoins spécifiques bénéficient d’un soutien par des mesures de pédagogie spécialisée durant leur formation (depuis la naissance jusqu’à leur 20e anniversaire). Ils ont droit à une formation spéciale ainsi qu'à un soutien par du personnel spécialiste de l'éducation précoce spécialisée, de la pédagogie spécialisée scolaire, de la logopédie et de la psychomotricité. En particulier, les enfants et adolescents limités ou atteints dans leur évolution, ou encore ceux qui ne sont pas capables de suivre l’enseignement obligatoire sans soutien adapté, présentent un besoin pédagogique spécialisé. Par ailleurs, la pédagogie curative et l’enseignement spécialisé sont destinés aux enfants et adolescents ayant de grands déficits de compétence sociale et de leurs capacités d’apprentissage et de performance.

Évaluation, diagnostic et décision

Il existe dans les cantons des services spécialisés pour l'évaluation, le diagnostic, les conseils et les traitements (p. ex.: Services psychologiques scolaires). L'intégration dans l'enseignement spécialisé a lieu au terme d'une procédure comprenant une demande, des évaluations et une décision de placement. Les demandes peuvent être formulées en premier lieu par les enseignantes et enseignants, les médecins, les services spécialisés (p. ex.: les Services psychologiques scolaires), les autorités scolaires, les autorités tutélaires.

Évaluations et décision
Les services psychologiques scolaires, les services de psychologie de l'enfance et de l'adolescence ou d'autres spécialistes sont responsables des évaluations dans la plupart des cantons. La procédure d'évaluation standardisée (PES) est utilisée pour établir si un enfant à besoins éducatifs particuliers doit fréquenter une école ordinaire (scolarisation intégrative) ou une école spécialisée. La PES a pour but le relevé systématique de différentes informations relatives à l'enfant. Ainsi, des indices isolés (p. ex.: un préjudice) ne suffisent pas à engendrer une mesure, mais au contraire les besoins individuels effectifs doivent être déterminés sur la base d'objectifs de développement et de formation transparents. L'évaluation s'effectue en deux étapes (l'évaluation de base et l'évaluation des besoins individuels). Ces étapes sont à leur tour subdivisées en plusieurs éléments et servent à rassembler les données provenant de différentes sources d'information. La procédure d'évaluation standardisée permet à ses utilisateurs (service psychologique scolaire, service cantonal d'évaluation) d'effectuer une évaluation globale et pluridimensionnelle et sert de base pour un accompagnement adéquat dans un environnement adapté. La procédure d'évaluation standardisée est activée lorsque les ressources en pédagogie spécialisée disponibles au niveau local ne suffisent plus et que des ressources supplémentaires de formation et d'éducation doivent être mises à disposition. La procédure est avant tout un outil destiné aux cantons, dans la prise de décision en vue de la l'attribution de mesures renforcées de pédagogie spécialisée.

Avec l'entrée en fonction de la PES, les critères de l'assurance-invalidité (AI), qui se basaient avant tout sur des critères limitatifs, appartiennent au passé. Désormais, l'évaluation des besoins se concentre sur les objectifs quant au développement et à la formation des enfants et des adolescentes et adolescents.

Cette page en: Deutsch Italiano Rumantsch English

Dernière actualisation de cette page: 24.01.2017

Job