Offres transitoires

La loi fédérale sur la formation professionnelle (loi sur la formation professionnelle LFPr) prévoit que les cantons prennent des mesures visant à préparer les jeunes sortant de la scolarité obligatoire avec des lacunes dans leur formation à entamer une formation professionnelle initiale. Pour les jeunes qui n'entament pas directement une formation professionnelle initiale ni ne continuent dans une école subséquente du degré secondaire II, il est possible de bénéficier d'offres transitoires. Ces offres devraient soutenir les jeunes dans le choix de leur profession ou dans leur intégration dans le monde du travail, ainsi que les préparer à faire leur entrée dans une formation professionnelle ou dans des écoles qui dispensent une formation générale au degré secondaire II. Il s'agit de renforcer leurs qualifications clés et de mettre à jour leurs lacunes individuelles. Les offres transitoires sont facultatives et payantes selon les cas. Leur accès est conditionné par des procédures d'admission spécifiques. Les offres transitoires durent généralement jusqu'à une année.

Il existe différents modèles d'offres transitoires, notamment:

  • des offres purement scolaires: transmission d'une formation générale sans pratique

  • des offres transitoires visant à l'intégration: cours destinés aux jeunes allophones avec accent mis sur l'acquisition de la langue nationale ainsi que sur l'intégration à la vie sociale. Ces cours sont parfois complétés par des stages

  • des préapprentissages: activité pratique en entreprise combinée avec enseignement scolaire

  • des cours préparatoires à une formation déterminée, par exemple cours préparatoires pour les formations dans le domaine des arts visuels et arts appliqués.

Cette page en: Deutsch Italiano Rumantsch English

Dernière actualisation de cette page: 11.09.2017

Job