Formation professionnelle initiale

Mots clés: Formation professionnelle en Suisse / Offres transitoires / Case management Formation professionnelle / Mobilité et échanges / Transition Secondaire I - Secondaire II / Pilotage de la formation professionnelle / Validation des acquis / Orientation professionnelle, universitaire et de carrière

La majorité des jeunes entame une formation professionnelle initiale au sortir du degré secondaire I. Il y a plus de 250 professions au choix. En Suisse, les jeunes acquièrent beaucoup de qualifications au degré secondaire II, alors que ces mêmes qualifications ne sont acquises dans d'autres pays qu'au degré tertiaire. C'est ce qui différencie le système suisse de la plupart des systèmes de formation professionnelle étrangers qui se déroulent en milieu scolaire. La formation professionnelle initiale est effectuée le plus souvent en système dual: une formation pratique sur trois ou quatre jours dans une entreprise formatrice complétée par une formation théorique (dans les disciplines spécifiques à la profession concernée et les disciplines de formation générale) d'un ou deux jours dans une école professionnelle. Les personnes en formation fréquentent en plus des cours interentreprises durant lesquels elles approfondissent des aptitudes pratiques professionnelles spécifiques.

La formation professionnelle initiale peut également être effectuée sous forme de formation en école. En Suisse romande et en Suisse italienne, la part réservée aux offres de formation en école est plus élevée qu'en Suisse alémanique. Les écoles de commerce, les écoles d'informatique ou les écoles de métiers proposent entre autres des offres de formation en école à plein temps.

Filières de formation et conditions d'admission

Les élèves ayant terminé le degré secondaire I et atteint l'âge de 15 ans peuvent postuler auprès d'une entreprise formatrice afin d'obtenir une place d'apprentissage ou entrer dans une école de formation professionnelle à plein temps, si nécessaire après avoir réussi un examen d'admission. L'entreprise formatrice décide de la procédure de sélection. En règle générale, les performances fournies au degré secondaire I, le dossier de candidature ainsi qu'un entretien d'embauche sont les facteurs déterminants pour l'octroi d'une place d'apprentissage. Certaines entreprises formatrices exigent en plus des postulants la réussite d'un test d'aptitude.

La formation professionnelle initiale peut être suivie dans les filières suivantes:

  • Formation prof. initiale de deux ans avec attestation fédérale de formation professionnelle

    La formation professionnelle initiale de deux ans aboutissant à une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) offre pour les jeunes dont le niveau d'aptitude est plus faible un certificat professionnel fédéral reconnu. Elle garantit la compatibilité avec le système éducatif et permet en règle générale l'accès à une formation initiale de trois ou quatre ans avec CFC.

  • Formation prof. initiale de trois ou quatre ans avec certificat fédéral de capacité

    La formation professionnelle initiale de trois ou quatre ans aboutissant à un certificat fédéral de capacité (CFC) prépare à l'exercice d'une profession et permet l'accès à la formation professionnelle supérieure.

  • Maturité professionnelle aboutissant à un certificat fédéral de maturité professionnelle

    La maturité professionnelle aboutissant à un certificat fédéral de maturité professionnelle est une formation générale élargie et approfondie qui complète les trois ou quatre ans de formation professionnelle initiale pour les jeunes dont le niveau d'aptitude est élevé. Elle existe depuis le milieu des années 1990 et permet un accès direct à une haute école spécialisée. La maturité professionnelle peut être effectuée durant les trois ou quatre ans de formation professionnelle initiale (cours supplémentaires dans les disciplines générales), après la formation professionnelle initiale en fréquentant une institution de formation correspondante (un an à plein temps ou un an et demi à deux ans à temps partiel) ou indépendamment de l'enseignement scolaire à l'occasion des examens fédéraux de maturité professionnelle. L'admission à la formation en maturité professionnelle est déterminée par un processus d'admission, ou encore par les résultats scolaires atteints en fin de degré secondaire I ou en fin de formation professionnelle initiale. Les conditions et procédures d'admission sont réglées au niveau cantonal.

Rattrapage du certificat / validation des acquis

Les adultes peuvent obtenir un certificat professionnel fédéral sans devoir refaire une formation professionnelle initiale. La loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr) laisse une grande marge de manœuvre quant aux procédures de qualification. Plusieurs procédures de qualification sont possibles (→ voir graphique). Les adultes peuvent passer les examens ordinaires de fin de formation professionnelle initiale. Certaines conditions doivent être remplies pour être admis à l'examen. De plus, il existe des procédures réglementées et structurées pour certaines branches professionnelles. Elles sont fixées par les ordonnances qui réglementent chaque profession. À cela s'ajoute la possibilité de procédures de reconnaissance individuelle (validation des acquis). Dans ce contexte, les expériences pratiques, qu'elles soient professionnelles ou extraprofessionnelles, acquises en dehors des filières de formation usuelles, peuvent être convenablement reconnues.

Cette page en: Deutsch Italiano Rumantsch English

Dernière actualisation de cette page: 16.11.2016

Job

educa.ch