Examens prof. fédéraux et prof. fédéraux supérieurs

Mots clés: Formation professionnelle en Suisse / Processus de Copenhague / Pilotage de la formation professionnelle

Les examens professionnels fédéraux et examens professionnels fédéraux supérieurs s'adressent aux professionnels au bénéfice d'une expérience professionnelle de plusieurs années qui souhaitent approfondir leurs connaissances ou se préparer à occuper un poste de cadre. Environ 240 examens professionnels et 170 examens professionnels supérieurs reconnus sont proposés, quoique la plupart d'entre eux débouchent sur un nombre limité de professions. Les examens professionnels supérieurs – aussi appelés examens de maîtrise dans le secteur professionnel industriel – ont des exigences plus élevées que les examens professionnels. La Confédération, à travers le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI), reconnaît les règlements des examens élaborés par les organisations du monde du travail (OrTra). Le règlement des examens définit les conditions d'admission, le profil de la profession, les compétences à acquérir, la procédure de qualification ainsi que le titre protégé par la loi.

Dans chaque branche, la Confédération n'autorise qu'un examen professionnel fédéral et qu'un examen professionnel fédéral supérieur par orientation particulière. Les cours préparatoires aux examens professionnels et professionnels supérieurs ne sont pas réglementés, ni obligatoires. Les organisations du monde du travail (OrTra) organisent une ou deux fois par an les examens réglementés au niveau fédéral et qui aboutissent à l'obtention de titres reconnus à l'échelle fédérale.

Conditions d'admission

En principe sont admises aux examens professionnels fédéraux les personnes qui ont au moins achevé une formation professionnelle initiale de trois ou quatre ans et font état d'une expérience professionnelle de plusieurs années. Cela est également requis pour les examens professionnels supérieurs, quoiqu'ici un brevet fédéral correspondant à la réussite d'un examen professionnel doive être obtenu auparavant. Les conditions d'admission sont mentionnées dans les différents règlements des examens.

Organisation de la formation et certification

Les préparations aux examens ne sont pas réglementées. En général, les candidates et candidats fréquentent des cours préparatoires proposés par des institutions de formation publiques ou privées ou par les organisations du monde du travail (OrTra). Comme les cours ne sont pas réglementés, l'État n'exerce sur eux aucune surveillance. Les contenus et le programme respectent les dispositions des règlements d'examen. Les cours s'effectuent en cours d'emploi et durent entre deux et quatre semestres. La préparation peut également se faire en autodidacte.

Les examens professionnels fédéraux sont couronnés d'un brevet fédéral. Le titre est complété par la mention "avec brevet fédéral" (par exemple informaticien-ne avec brevet fédéral). Les examens professionnels fédéraux supérieurs s'achèvent par l'obtention d'un diplôme fédéral reconnu. La désignation de la profession concernée est complétée avec la mention «diplômé-e» (par exemple designer graphique diplômé-e) ou «avec diplôme fédéral» (par exemple technologue en denrées alimentaires avec diplôme fédéral) ou encore précédée de la mention «maître» (par exemple maître jardinier / jardinière). La Conférence des recteurs des hautes écoles spécialisées suisses (KFH) a édicté des recommandations pour l'admission des diplômé-es des écoles supérieures dans les filières d'études de bachelor des hautes écoles spécialisées.

Cette page en: Deutsch Italiano Rumantsch English

Dernière actualisation de cette page: 12.09.2017

Job