Écoles de maturité gymnasiale / gymnase

Mots clés: EVAMAR: Évaluation de la réforme de la maturité / Mobilité et échanges / Orientation prof., universitaire et de carrière

Les écoles de maturité gymnasiale préparent à la poursuite des études dans les filières du degré tertiaire, notamment dans une haute école universitaire. Les écoles de maturité gymnasiale sont implantées dans tous les cantons. La Confédération et les cantons règlent conjointement la reconnaissance des écoles de maturité gymnasiale. En 1995, le Conseil fédéral a édicté une ordonnance et la CDIP un règlement, les deux textes ayant une teneur identique, portant sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (ORM/RRM) et signifiant une révision totale du système de formation préparant à la maturité. Cette révision élargit le choix des élèves et leur offre un profil individualisé de formation. Elle introduit un système de choix des disciplines comprenant des disciplines fondamentales, une option spécifique et une option complémentaire, la rédaction et la présentation d'un travail de maturité autonome d'une certaine importance et un nouveau plan d'études cadre. La réforme de la maturité a été évaluée en deux étapes (2002-2004 et 2005-2008) par le biais du projet EVAMAR (évaluation de la réforme de la maturité)

Organisation de la formation préparant à la maturité gymnasiale

L'articulation et la durée totale de la formation menant à la maturité varient d'un canton à l'autre. La formation du degré primaire jusqu'à l'obtention de la maturité gymnasiale représente en tout 12 ans de scolarité.

L'entrée dans une école de maturité gymnasiale a lieu majoritairement dans la dernière année du degré secondaire I. En règle générale, le cursus de maturité dure quatre ans. Le cursus en trois ans (entrée après le degré secondaire I) requiert une dernière année de degré secondaire I comportant un enseignement de caractère prégymnasial. Certains cantons alémaniques, en plus des écoles de maturité gymnasiale avec cursus sur quatre ans (gymnase, version courte), gèrent des écoles de maturité gymnasiale dans lesquelles l'entrée intervient déjà après le degré primaire (gymnase, version longue; durée six ans). La Suisse romande et le Tessin n'ont pas de gymnase version longue.

Chaque canton établit ses propres conditions d'admission pour les écoles de maturité gymnasiale. On peut les répartir grossièrement comme suit:

  • En règle générale, moyenne des notes de l'année pour les élèves fréquentant au degré secondaire I les filières avec les plus hautes exigences. En cas de notes insuffisantes, l'élève peut, sur demande des parents, se présenter à un examen d'admission.

  • Notes de l'année et recommandation de l'enseignant ou de l'enseignante de l'école précédente. En l'absence de recommandation, l'élève peut, sur demande des parents, se présenter à un examen d'admission.

  • Examen d'admission et/ou notes de l'année et/ou recommandation (évaluation globale) des enseignantes et enseignants des écoles fréquentées jusqu'alors peuvent être pris en compte.

Les examens d'admission s'effectuent généralement par écrit, avec parfois également des épreuves orales. Ils portent avant tout sur la langue première, les langues étrangères et les mathématiques.

Les personnes qui souhaitent rattraper le certificat de maturité gymnasiale peuvent fréquenter une école de maturité gymnasiale reconnue pour adultes (durée: au moins trois ans). Un certificat de maturité gymnasiale peut également être obtenu sans fréquenter une école de maturité gymnasiale ni une école de maturité pour adultes. Le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) offre la possibilité d'effectuer l'examen suisse de maturité. La préparation à cet examen est laissée à la discrétion de chacun, elle peut s'effectuer auprès d'une école de préparation à la maturité ou en autodidacte.

Cette page en: Deutsch Italiano Rumantsch English

Dernière actualisation de cette page: 30.03.2017

Job