Domaines professionnels et évaluation

Mots clés: Langue d'enseignement / Mobilité et échanges / Orientation prof., universitaire et de carrière

Domaines professionnels

Les écoles de culture générale dispensent une éducation générale approfondie ainsi que des connaissances de base spécifiques dans certains domaines professionnels. Elles préparent aux formations en école supérieure (certificat d'école de culture générale) ou en haute école spécialisée (maturité spécialisée) surtout dans les domaines professionnels suivants:

  • Santé

  • Travail social

  • Pédagogie

  • Communication et information

  • Art et design

  • Musique et théâtre

  • Psychologie appliquée

La majorité des écoles de culture générale n'offre pas l'enseignement des disciplines professionnelles spécifiques dans tous les domaines professionnels. Dans la plupart des cantons, elles préparent surtout aux domaines de la santé, du travail social et de la pédagogie.

Les contenus d'apprentissage des écoles de culture générale sont établis en conformité avec le plan d'études cadre pour les écoles de culture générale de la CDIP qui laisse une certaine marge de manœuvre permettant de tenir compte des conditions cantonales ou locales et d'établir le cas échéant un profil spécifique pour une école donnée.

Formation avec certificat d'école de culture générale

La rédaction et la présentation d'un travail personnel ainsi que la réalisation d'un stage pratique sont des passages obligés dans la formation en école de culture générale.

La formation générale comprend:

  • Langues et communication

    première langue nationale, deuxième langue nationale, troisième langue (troisième langue nationale ou langue étrangère) et informatique;

  • Mathématiques et sciences naturelles

    mathématiques, biologie, chimie, physique

  • Sciences humaines

    histoire et géographie, économie et droit, psychologie, philosophie et sociologie

  • Activités artistiques et sport

Dans la plupart des cas, il est possible d'acquérir des certificats internationaux de maîtrise des langues étrangères ou de s'inscrire aux cours préparatoires correspondants. Dans plusieurs écoles, il est possible d'obtenir le certificat d'école de culture générale bilingue.

Enseignement des disciplines spécifiques
Les élèves choisissent un ou deux domaines professionnels et suivent les disciplines correspondant au domaine professionnel choisi. L'enseignement des disciplines spécifiques débute dans la seconde année du cursus.

Formation avec maturité spécialisée

L'obtention de la maturité spécialisée est soumise, en fonction du domaine professionnel, à la réalisation de plusieurs prestations additionnelles, sous la forme notamment de stages (12 semaines au minimum, 40 au maximum) ou de travaux pratiques individuels (au minimum 120 leçons) ou enfin d'un approfondissement en matière de formation générale. Le règlement concernant la reconnaissance des certificats délivrés par les écoles de culture générale ainsi que les directives de la CDIP définissent les prestations additionnelles nécessaires à apporter dans chaque domaine professionnel. De plus, un travail de maturité spécialisée doit être rédigé et présenté par oral ou par écrit.

Formation en école de culture générale

Les cantons réglementent l'évaluation des élèves. L'enseignant ou l'enseignante fixe, sur la base des objectifs d'apprentissage, ce que les élèves doivent atteindre et est responsable de l'évaluation. Les performances sont évaluées au moyen d'une échelle de notes allant de 1 à 6 (6 = meilleure note; 4 = suffisant; moins de 4 = insuffisant). À la fin du semestre ou à la fin de l'année, un bulletin est délivré qui détermine la promotion de l'élève. Il est rarement fait recours aux rapports d'apprentissage. L'attitude face au travail ou la motivation peuvent avoir une influence sur l'évaluation.

La formation se termine par un examen qui porte sur au moins six disciplines, dont une au moins et deux au plus doivent être spécifiques au domaine professionnel. Selon la discipline, il s'agit d'un examen oral, écrit ou oral et écrit. Le règlement concernant la reconnaissance des certificats délivrés par les écoles de culture générale fixe les critères de réussite. La formation débouche sur un certificat d'école de culture générale reconnu dans toute la Suisse.

Maturité spécialisée

En fonction du domaine professionnel choisi, il faut réaliser des prestations additionnelles (entre autres stages pratiques, travail pratique individuel, approfondissement en formation générale). L'accompagnement et la validation de ces prestations incombent aux écoles de culture générale en collaboration avec les écoles supérieures et les hautes écoles spécialisées ou avec la personne/entité responsable du stage. La maturité spécialisée est réussie si les prestations additionnelles ainsi que le travail de maturité spécialisée obtiennent au moins la mention «satisfaisant». La formation débouche sur un certificat de maturité spécialisée reconnu dans toute la Suisse.

Cette page en: Deutsch Italiano Rumantsch English

Dernière actualisation de cette page: 27.03.2017

Job