Degré primaire

Mots clés: Standards de formation / Horaires blocs / Cycle élémentaire / HarmoS / Enseignement des langues / Plans d'études régionaux / Structures de jour extrafamiliales / Langue d'enseignement / Cadre législatif pour la pédagogie spécialisée

Le degré primaire – qui inclut deux années d'école enfantine ou les deux premières années de cycle élémentaire – dure huit ans. Dans un petit nombre de cantons alémaniques, la fréquentation de l'école enfantine n'est pas obligatoire ou elle l'est seulement un an, mais dans ces cas également, la grande majorité des enfants la fréquentent tout de même pendant deux ans. Plusieurs cantons alémaniques laissent à leurs communes la possibilité de proposer un cycle élémentaire de trois ou de quatre ans (Grundstufe ou Basisstufe). Dans cette forme d'organisation, les classes sont multiâges, c'est-à-dire fréquentées par des enfants de 4 à 7 ou 8 ans. En Suisse romande, les deux années d'école enfantine font en règle générale partie du cycle 1 ou du cycle primaire 1, qui dure quatre ans. Dans le canton du Tessin, une année facultative à partir de l'âge de 3 ans est offerte aux deux années d'école enfantine.

Entrée à l’école

Les cantons fixent l’âge d’entrée au degré primaire (école enfantine ou cycle élémentaire). Les enfants ayant atteint l'âge fixé le jour de référence (généralement le 31 juillet) commencent le degré primaire à la rentrée scolaire d'automne. Ils sont âgés de quatre ou cinq ans dans la plupart des cas. A la demande des parents, l’entrée à l’école peut être avancée ou retardée.

Objectifs pédagogiques et organisation de l'enseignement

Lors de l’entrée au degré primaire (école enfantine ou cycle élémentaire), les enfants n’ont pas tous le même bagage, les mêmes aptitudes, le même degré de développement et les mêmes connaissances linguistiques. Au vu de cette hétérogénéité, l’objectif consiste à stimuler le développement et l’apprentissage de tous les enfants. L’encouragement des compétences se fait par un environnement ludique et pédagogique stimulant. Les enfants acquièrent pas à pas les bases des compétences sociales et les méthodes de travail de l’école. Le temps qu’il leur faut pour effectuer les premières années de leur scolarité dépend de leur développement intellectuel et de leur maturité émotionnelle ; au besoin, les enfants sont soutenus par des mesures particulières. A l’école enfantine ou au cycle élémentaire, l’enseignement est fonction du développement des enfants. Il est organisé et conçu sur un mode interdisciplinaire. Le jeu y occupe une place importante. Les enfants sont familiarisés petit à petit aux différentes disciplines.

Les disciplines enseignées après l’école enfantine ou le cycle élémentaire sont généralement les suivantes:

  • Langues: langue de scolarisation, langues étrangères (une deuxième langue nationale et l'anglais)

  • Mathématiques et sciences naturelles

  • Sciences humaines et sociales: entre autres géographie, histoire, éthique et éducation religieuse

  • Musique, arts visuels et activités créatrices et manuelles (textiles, artisanales)

  • Mouvement et santé: mouvement et éducation physique

Certains thèmes comme l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication, la promotion de la santé, l'éducation au développement durable ou l'éducation à la citoyenneté sont fréquemment intégrés dans l'enseignement d'autres disciplines.

Les plans d'études sont du ressort des cantons, qui établissent aussi les grilles horaires. Les régions linguistiques élaborent et mettent en application des nouveaux plans d'études pour l'école obligatoire, école enfantine incluse. Conformément à l'accord intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire (concordat HarmoS), l’harmonisation des plans d’études et la coordination des moyens d’enseignement sont assurées au niveau des régions linguistiques. Les cantons francophones ont déjà introduit le Plan d’études romand (PER). Les 21 cantons alémaniques ou bilingues disposent aujourd’hui du Lehrplan 21, dont l’introduction relève de chaque canton. Dans le canton du Tessin, le nouveau plan d’études est en préparation.

La majorité des cantons ont introduit des horaires blocs généralisés. Les cantons et leurs communes offrent différentes formes de structures de jour. En proposant horaires blocs et structures de jour (par ex. cantine, école à journée continue), les cantons et leurs communes contribuent à faciliter l’organisation de la prise en charge familiale des enfants, notamment pour les parents qui travaillent tous deux.

Evaluation des élèves

L'évaluation des élèves à l'école enfantine ou lors des premières années du cycle 1 ou du cycle primaire 1 n'est en règle générale pas chiffrée. Elle se fait souvent au moyen de fiches d'observation imposées, qui servent de base aux entretiens d’évaluation. L’évaluation vise à encourager l’enfant et tient compte de son développement personnel.

Lorsqu'il y a des notes, l'échelle va en règle générale de 1 à 6 (6 = la meilleure note, 4 = suffisant, au-dessous de 4 = insuffisant). L'année de scolarité durant laquelle les notes font leur apparition est variable d'un canton à l'autre. Pendant les années scolaires où il n'y a pas encore de notes, les élèves reçoivent un rapport d'apprentissage sans notes ou bénéficient d'autres modalités d'évaluation. Le plus souvent, les élèves reçoivent deux fois par an un bulletin ou un rapport d'apprentissage semestriel. L'évaluation des performances scolaires sert de critère pour le passage vers l'année scolaire supérieure (promotion) ou vers le degré suivant. Le redoublement d'une classe est certes prévu dans les lois cantonales sur la scolarité, ses modalités varient toutefois d’un canton à l’autre. Des mesures de soutien peuvent être ordonnées.

Dans divers cantons, il est procédé, en fonction des années scolaires et des disciplines, soit de manière facultative ou obligatoire, à des examens de fin d'année, des travaux d'orientation et de comparaison, ou à des mesures du niveau de performance par rapport à celui de la classe. Ceux-ci servent à établir un bilan de compétences ou à évaluer les performances de chaque élève. Ils permettent par ailleurs aux enseignantes et enseignants d'apprécier le taux de réussite d'une classe donnée en le comparant avec celui d'autres classes.

Cette page en: Deutsch Italiano Rumantsch English

Dernière actualisation de cette page: 27.03.2017

Job